top of page

[LA VIE DE CHÂTEAU] Varambon : une nuit d'histoire et de magie.

Dernière mise à jour : il y a 7 jours

Classé monument historique depuis 1909, cette belle demeure préservée de génération en génération par la famille de Boissieu propose au cœur d’un parc arboré d’espèces rares, et d’une belle piscine, 5 chambres d’époque. Par Julie Arbeit

Sur les hauteurs de Cerdon Vallée de l’Ain à l’ombre d’un majestueux cèdre du Liban bicentenaire se dresse une maison d’hôte quelque peu atypique :  le Château de Varambon, témoin du savoir-faire architectural du XIXème siècle.


Le décor est planté. 

Le voyage peut commencer, avec l’accueil chaleureux et le récit passionnant du Comte du Boissieu, actuel propriétaire des lieux et ancien ingénieur informatique, qui a consacré 40 ans de sa vie au Château de Varambon.



Un investissement sans faille dans le respect de ses aïeux pour conserver le patrimoine familial et garder l’âme du lieu. Plus qu’un héritage, la conservation du château est à son sens un devoir : son entretien a nécessité sa transformation en maison d’hôtes pour des raisons économiques en 2017.


Avec 3000 nuitées par an et classé 5 étoiles aux Gîtes de France, les visiteurs originaires pour la plupart de la région, de Suisse et d’Europe du Nord sont aujourd’hui nombreux et séduits par ce qu’ils appellent le trésor du château : sa bibliothèque !


Avec plus de 5000 livres datés d’entre le XVIème et le XXème siècle, celle-ci est considérée comme la plus grande bibliothèque privée du département.


L’immersion dans l’histoire sera complète avec la visite de la chapelle privée classée elle aussi et conçue par le même architecte que celui ayant fait construire Notre-Dame de Fourvière. Constituée de vitraux et de dorures, cette chapelle est consacrée à la Vierge, et aux aïeux de la famille de Boissieu, dont la plupart sont représentés.



Le parc de 5 hectares du château, réserve protégée, abrite non seulement une grande variété d’arbres, de cèdres, un jardin potager (alimentant la cuisine proposée aux hôtes) mais aussi des espèces animales rares comme le canard nicheur. L’avenir permettra peut-être à la famille de Boissieu d’en faire un véritable parc botanique et d’y implanter de nouvelles espèces. Affaire à Suivre …


« Il n’y a pas d’heure pour les amis. »

Gravée sur le mur, l’inscription en latin résume l’accueil au château d’Henri et son épouse. Un travail de 7 jours /7 qui les rend heureux par les rencontres passionnantes qu’ils font. L’été lors de la période d’ouverture du château au grand public, c’est Henri de Boissieu qui propose lui-même les visites guidées. Il lui tient tant à cœur de sauver un savoir-faire à la française qui tend à disparaitre.

 


INFOS PRATIQUES

Ouverture au grand public du 1er juin au 1er septembre.

Visite : 8 euros /personne

Réservation séjour et chambres : 07 85 81 35 32


Comments


bottom of page