LA RANDO DANS LA VALLEE DE L'AIN : MODE D'EMPLOI

En toutes saisons, la Vallée de l’Ain est belle et immuable. Elle nous propose des milliers de sentiers qui ne demandent qu’à être foulés. C’est un terrain de jeu plein de promesses et de paysages extraordinaires à contempler, mais aussi des aventures merveilleuses à vivre.


LA RANDO : UN ÉTAT D’ESPRIT AVANT TOUT

Sentir l’infiniment grand, dans l’infiniment petit, c’est cela l’esprit rando. Apercevoir quelques sommets. Contempler la profondeur des gorges. Voir se dénuder nos plus beaux châteaux. Découvrir tous ses reliefs. Partir au petit matin et voir la nature se réveiller. Sentir une douce brise fraîche effleurer notre peau, et frissonner de joie. Mais ce qui compte, c’est de vivre sa « rando » est comme on la souhaite. Ressentir à chaque pas ce doux mélange d’évasion et de liberté. Elle peut être un moment de poésie, d’apprentissage, de partage, de sport, ou tout en même temps.


Convaincu ? Alors, n’attendez plus. La suite de l’histoire vous racontera comment partir à la rencontre de l’authentique, mais aussi profiter pleinement des trésors cachés de notre vallée.


LA RANDO : NON, CELA NE S’IMPROVISE PAS !

Si l’idée de partir en rando vous taraude depuis quelques temps, et que vous pensez qu’il suffit d’une paire de baskets pour partir sur les sentiers, c’est sans doute la pire idée qu’il vous sera passé par la tête. Le risque ? Vous retrouver déshydraté et en panne de batterie au milieu de la brousse. A ce stade, on ne parle même plus de galère ! On peut improviser une sortie jusque dans les sentiers les plus reculés, mais n’oubliez jamais qu’une randonnée préparée est une exploration réussie. On pense logique, on pense besoins physiologiques.




On commence par le BABA : la météo

Ce n’est un secret pour personne, mais la météo peut se montrer parfois capricieuse. Si celle-ci est au beau fixe, ou au moins accommodante, on se rappellera ce dicton : « la vie appartient à ceux qui se lèvent tôt ». Il prend ici tout son sens. En partant aux aurores, on profite ainsi de la fraicheur matinale et on s’assure d’avoir pour le retour une marge de sécurité, nécessaire au regard de la nuit tombante et des orages plus fréquents l’après-midi.



On prépare son itinéraire

Que ce soit sur nos points d’infos touristiques ou sur le site https://ain-outdoor.com/ on prépare son parcours en amont, et on étudie un tant soit peu le chemin visé. En complément d’une carte et d’une boussole, on peut aussi se munir d’un topo-guide.



Très détaillés, ils fournissent des indications très utiles. On peut se la jouer à l’ancienne jusqu’au bout bien entendu, mais on peut aussi profiter des joies de son smartphone, en téléchargeant une appli gratuite de géolocalisation, qui vous permettra de sécuriser au maximum votre périple. Autre information à prendre en compte : le temps, la difficulté et le dénivelé. Si vous partez en groupe, il est en effet important de choisir un circuit adapté aux capacités de chacun. Le cas échéant, c’est un autre type de cauchemar qui vous attend. ;-)


LE BON PLAN >> AIN OUTDOOR

La randonnée des Vignes à Cerdon

Itinéraire de randonnées qui vous emmène à la découverte du village de Cerdon, de ses paysages de vignes et roches calcaires avec un point de vue sur toute la vallée de Cerdon depuis le rocher de Saint-Alban et son ancienne église.

<