Le cheval, emblème des Soieries Bonnet depuis 1871


Image tissée de la maison Bonnet 1870, maison Tassinari et Châtel. Taffetas broché soie.

© Coll. départementale des Musées de l'Ain / Inv. J2002.01.1481


Afin d’authentifier et de protéger leurs modèles, les soyeux lyonnais ont donné à leurs étoffes des signes distinctifs constituant des marques de fabrique déposées au greffe du Tribunal de commerce à partir de la seconde moitié du 19e siècle. Dans les années 1870, les maisons de soieries ont aussi déposé des tableaux tissés dont le motif constitue l’emblème de la société en vue de les distribuer à leurs clients.


Une marque de fabrique

La maison Bonnet dépose le 27 juin 1871 une marque de fabrique représentant un cheval de course au galop, monté par un cavalier portant la mention « Libre échange », en écho au traité signé avec l’Angleterre en 1860. La devise « Liberté commerciale » écrite sur la banderole au bas de l’étoffe relie les drapeaux français, anglais, russe et américain.


Véritable cachet

Les établissements Bonnet, uniquement spécialisés dans les tissus unis noirs à cette époque, ont confié l’exécution de cette étoffe à motif à la maison Tassinari et Châtel qui le tisse à plus de 900 exemplaires.

Véritable cachet de la société, ce cheval se retrouve ensuite sur l’en-tête des courriers de l’entreprise tout au long de son histoire et est associé à la marque C.J. Bonnet sur les rebracs (supports cartonnés comprenant les caractéristiques techniques des tissus et leur marque) des tissus utilisés pour la diffusion commerciale des collections.

En savoir +


DÉCOUVRIR LE MUSÉE DES SOIEIRES BONNET

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout